Romances en proses

Romances en proses

Sinopse

Extraits des scènes de vie du parcours initiatique d’un jeune Bwa en des temps anciens, les romances en proses sont un condensé de scènes, images, ou coutumes dénichées au creux des pensées et des sentiments bien enfouis dans la pénombre des âmes : Dames, Damoiseaux et Demoiselles en raffolent ou s’en offusquent tant il en sommeille de ces choses-là dans les obscures pièces secrètes de leurs demeures intérieures. D’ailleurs à travers et au-delà de ces aventures parfois cocasses, en ces temps anciens, dans ces contrées lointaines, que n’y trouve-t-on qui ne soit si proche, si actuel, quand il s’agit des affaires intimes ! Le héros du roman s’appelle Wèrè-Wèrè, il est très tôt initié aux lettres. C’est un jeune homme aux qualités nombreuses, au trait de caractère déjà affirmé, un jeune homme dont les tours d’esprit sont si constamment en prise avec l’instant qu’il paraît incollable. On ne s’étonnera pas si à chaque impasse il s’en tire avec la manière. C’est peut-être cela, la prédestinée dont il est ici question, c’est-à-dire la chance d’être né sous une « bonne étoile » ! N’est-ce pas ?L’entrée dans le Bois Sacré constitue une étape importante et même décisive pour tout jeune Bwa: le Bois Sacré est le lieu où l’initiation commence ; c’est là où le passage s’opère aussi bien mentalement, physiquement, socialement que psychologiquement ; on y accède aux connaissances de soi et de tous les domaines du monde visible et invisible : la pensée kamit s’y déploie, la personnalité du jeune y est scrutée, jaugée et encouragée dans la direction la plus propice à l’affirmation, à l’épanouissement de chaque jeune mâle, à son déploiement porté jusqu’à l’héroïsme et à son utilité dans la société kamit.